24.11.2017

Efforts focalisés sur la protection du climat

St-Aubin (zvg)

À l'avenir, l'Association Cité de l’énergie veut se concentrer davantage encore sur la protection du climat à travers le label. Le catalogue des mesures révisé jusqu'en 2017 en tient compte. Lundi 20 novembre 2017, l'Association a en outre annoncé la certification de sept nouvelles communes.

Dans le classement annuel des pays « Climate Change Performance Index (CCPI) », la Suisse occupe le douzième rang. Il faut une approche ciblée des acteurs pour atteindre les objectifs climatiques spécifiques et améliorer sa place dans ce classement. Le label « Cité de l’énergie » est un précieux outil de planification avec lequel peuvent travailler villes, communes et régions de façon permanente pour atteindre ces objectifs à long terme. « Les aspects relatifs à la protection de l’environnement et à l'adaptation aux changements climatiques avaient déjà été représentés dans le catalogue de Cité de l’énergie. Cependant, nous considérons avec le catalogue 2017 une vision plus intégrée du changement climatique et avons élargi les mesures à plusieurs reprises », explique Stefanie Huber, co-directrice générale de l’Association Cité de l’énergie. Désormais, la mise en oeuvre concrète de l'adaptation aux changements climatiques est évaluée, et la coordination nominale améliorée. « Une nouvelle mesure spécifique est la gestion des espaces verts. Ils renforcent la qualité de vie avant tout dans les zones urbaines, en contrant par exemple les îlots de chaleur en été », explique Mme Huber.


Les sept nouvelles Cités de l’énergie sont elles aussi jugées à l’aune de ces critères et apportent déjà des contributions précieuses. La commune fribourgeoise de Saint-Aubin a mis en place un programme de subventions municipales pour les énergies renouvelables dans le cadre du processus Cité de l’énergie. Flums (SG), par exemple, raccorde de façon continue les nouveaux bâtiments municipaux à son réseau de chauffage respectueux du climat ; la caserne des pompiers a été ajoutée en 2017. Au Tessin, les Cités de l’énergie Novazzano et Coldrerio ont renaturé ensemble le ruisseau du Roncaglia, ce qui a un impact significatif sur la biodiversité de la campagne environnante. La ville de Laufon (BL) s’engage fortement depuis la tempête de 2007 dans la lutte contre les inondations de la Birse et poursuit, en coordination avec les travaux de planification de Bâle-Campagne, les mutations des quartiers et des plans de zonage. De plus, Laufen a remplacé 1,26 million de serviettes en papier en 2008 par des rouleaux de tissu lavables, ce qui a permis d’économiser aujourd'hui plus de 8,3 tonnes de CO2. La plantation de 21 jeunes arbres dans les années 2015/16 garantira aussi de fixer 14,7 t de CO2 d'ici 2050.

421 Cités de l’énergie

Lors de la réunion de la Commission du label, lundi 20 novembre 2017, l'Association a honoré sept nouvelles Cités de l’énergie. Le canton de Fribourg était le plus représenté avec Le Mouret, St-Aubin et Courgevaux. Trois nouvelles communes ont aussi été couronnées en Suisse alémanique avec Büron (LU), Flums (SG) et Laufon (BL), tandis que Novazzano a été certifiée au Tessin. Au total, 34 autres municipalités ont renouvelé le label.


Contact pour les médias

Philippe Christen
022 593 69 24
media@citedelenergie.ch