30.11.2012

European Energy Award - Sept nouvelles villes en or

En présence de la Conseillère fédérale Doris Leuthard, sept villes et communes suisses ont reçu le « European Energy Award » le 26 novembre 2012 à Bruxelles. Les villes de Zurich, Schaffhouse, Vevey et Saint-Gall ainsi que les communes de Riehen/BL, Bernex/GE et Cham/ZG ont eu le privilège de se voir décerner, tout comme 18 autres communes et régions d’Allemagne, d’Autriche et de France le fameux label « European Energy Award Gold », récompense suprême pour les Cités de l’énergie. Ce label est octroyé en reconnaissance d’efforts particuliers dans le domaine de l’efficacité énergétique et de l’utilisation des énergies renouvelables et est issu d’une initiative suisse.

Le « European Energy Award » est basé sur le programme suisse « Cité de l’énergie ». C’est ce programme qui a posé les fondements de ce label européen récompensant les communes et villes qui se distinguent par leur politique énergétique durable. Les cités de l’énergie encouragent l’emploi des énergies renouvelables et une mobilité respectueuse de l’environnement et tablent sur une utilisation efficace des ressources. Si 50% des mesures sont réalisées ou décidées, la commune reçoit le label «Cité de l’énergie». Si elle atteint la barre des 75%, elle reçoit le « European Energy Award Gold », le plus prestigieux des labels en la matière.

En Suisse, plus de 300 communes sont labellisées «Cité de l’énergie», dont 25 avec le statut Gold. En Europe, plus de 1000 communes et villes participent au « European Energy Award ».

Commune de Bernex (résultat de l’audit 75.8%)

Dans le cadre du Plan directeur communal des énergies, un bilan de l'existant ainsi qu'un inventaire des possibilités d'approvisionnement local en énergie ont été réalisés. Sur cette base et en tenant compte des développements en termes d'habitants et d'emplois prévus par le nouveau Plan Directeur Communal, des scénarios énergétiques ont été établis à l'horizon 2030. Axé sur une réduction de 20% des émissions de CO2 et une augmentation de 20% de la part des énergies renouvelables dans l'approvisionnement, le scénario choisi demande quant à lui la mise en place d'un véritable programme d'action communal, pensé en complémentarité avec les mesures fédérales (programme bâtiments 2010 notamment) et cantonales.
La Commune de Bernex entretient aussi un important travail de réflexion et d’étude en collaboration avec les SIG et des bureaux spécialisés afin d’optimiser l’utilisation des ressources renouvelables des installations communales : étude des possibilités d’installation de panneaux photovoltaïques sur les écoles, assainissement de l’éclairage public, installation de chauffages au bois, raccordement au réseau de chauffage à distance provenant de l’incinération des ordures ménagères, CADIOM.

Commune de Cham (résultat de l’audit 76,0%)

La commune de Cham a mis sur pied tout un concept énergétique englobant les objectifs de la société à 2000 watts. Compte tenu de ces objectifs, le conseil municipal a adopté le standard Bâtiments 2011 en date du 20.12.2011. Au cours des quatre dernières années, les constructions nouvelles ont été réalisées selon le standard Minergie-P (écoles d’Eichmatt et de Hagendorn). Des normes d’isolation supérieures ont été appliquées dans toutes les rénovations.

Commune de Riehen (résultat de l’audit 76,6%)

Le « Geothermie-Wärmeverbund Riehen Plus » est la plus grande installation géothermique de Suisse et bénéficie d’un rayonnement international (visites guidées régulières pour des visiteurs venus des quatre coins du monde).
Le « Wärmeverbund » dispose aujourd’hui d’un réseau de plus de 30 km de long et d’une puissance de production de chaleur installée de 28 MW. Des investissements de l’ordre de CHF 16 millions sont prévus d’ici à 2016 pour poursuivre le développement du réseau. Avec Riehen Plus, la chaleur géothermique totale utilisée se trouve quasiment doublée et doit autoriser, à plein développement du projet, une économie d’environ 9000 tonnes de CO2 par an.

Ville de Schaffhouse (résultat de l’audit 81,0%)

En 1997, Schaffhouse a été la première « Cité de l’énergie » de Suisse. Dès 1992, un plan de politique énergétique a été établi. La fondation de la société de services énergétiques Etawatt Schaffhausen AG, filiale de l’entreprise électrique de la ville, a également été un grand pas en avant ; cette société très active dans le domaine du contracting a développé un haut niveau de compétence. Une autre étape importante a été la création du « Kundenzentrum Energiepunkt ». Ce centre est perpétuellement enrichi avec tout un programme d’information (expositions, conférences), des offres de conseil, des actions de promotion, des appareils ménagers hautes performances, des eBikes et de nombreuses autres actions (distribution de douchettes économiques, de thermomètres, de limiteurs de débit, etc.). Il se situe en plein cœur de la vieille ville (heures d’ouverture très larges et personnel compétent) et est très largement utilisé par la population.

Ville de Saint-Gall (résultat de l’audit 81,3%)

Avec son « Energiekonzept hoch drei 2050 » (EnK3 2050) et son projet géothermique, la ville de Saint-Gall entre dans la troisième dimension du futur énergétique. La prise en compte intégrale des trois dimensions chaleur, électricité et mobilité et de leurs interdépendances constitue le fondement de la transformation de l’approvisionnement en énergie de la ville. D’ici à 2050, les besoins en énergie pour le chauffage domestique et la production d’eau chaude doivent être réduits de moitié par des rénovations et l’application des standards les plus modernes pour les constructions nouvelles ; la part des combustibles fossiles doit quant à elle être ramenée de 90% aujourd’hui à moins de 25%. L’un des éléments clés de cette stratégie est la centrale géothermique, dont la construction a débuté en 2012. En 2010, les citoyens de Saint-Gall ont décidé par ailleurs que les objectifs énergétiques et climatiques devaient être atteints tout en renonçant progressivement à l’énergie nucléaire.
La ville de Saint-Gall a reçu le « Watt d’Or 2012 » dans la catégorie Société pour son concept.

Ville de Vevey (résultat de l’audit 75.7%)

Déjà trois fois labellisée Cité de l’énergie, Vevey s’est dotée en 2009 d’un Plan Directeur Communal des Energies (PDCEn) et poursuit l’objectif de la société à 2000 watts pour 2050 « OBJECTIF 2000 WATTS, L’ÉNERGIE D’Y CROIRE ». Le PDCEn se répartit en deux axes : Un cadastre énergétique du territoire communal indiquant les diverses ressources à disposition.  Un catalogue d’actions englobant tous les acteurs communaux concernés. Un flyer explicatif « Objectifs 2000 watts, ensemble, l’énergie d’y croire » a été publié en 2009 pour expliquer à la population les enjeux et l’engagement de la Municipalité à l’occasion de la présentation du PDCEn.
Pour preuve, la ville de Vevey a été désignée « Cités de l’énergie pionnière sur la voie de la Société à 2000 Watts » en compagnie de quatre autres villes de Suisse. Une fiche explicative a été rédigée début 2011 en français et en allemand.

Ville de Zurich (résultat de l’audit 83,7%)

Dans de nombreux domaines, la ville de Zurich fait figure de pionnière pour les autres villes et communes de Suisse ; c’est le cas notamment avec l’élaboration d’un certificat 2000 watts pour les sites.Un grand nombre d’anciens sites et de friches industriels sont en pleine transformation et doivent être réaménagés sur la base de la vision de la société à 2000 watts. Il n’existe pas encore à ce jour de prescriptions concrètes sur la méthode à suivre pour un tel réaménagement. C’est la raison pour laquelle l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) et la ville de Zurich ont élaboré un guide intitulé « Arealentwicklung für die 2000-Watt-Gesellschaft ». En septembre 2012, le premier site zurichois de « Sihl-Manegg » a obtenu le certificat 2000 Watts. Ce certificat représente un engagement à long terme de toutes les parties impliquées de continuer à développer et à optimiser le site selon le concept « 2000 Watts» tout au long de son exploitation et ce, même après la phase de réalisation.De toutes les villes « Gold », Zurich a obtenu le meilleur résultat avec le nouveau catalogue de mesures plus strictes.

 

Photos de la cérémonie

www.european-energy-award.org