26.10.2015

Les Cités de l’énergie pensent globalement et agissent localement

Les 373 Cités de l’énergie que compte la Suisse se distinguent par l’utilisation efficace qu’elles font de l’énergie et le soutien qu’elles apportent aux technologies renouvelables. Elles agissent ainsi de manière responsable envers leur population et les générations futures. Une campagne d’affichage est lancée aujourd’hui pour mieux faire connaître le label Cité de l’énergie, en particulier auprès du grand public.

« Penser globalement, agir localement », telle est la devise des agendas 21 locaux qu’il a été décidé de mettre en œuvre lors du sommet de la Terre tenu en 1992 à Rio de Janeiro. « Pour les Cités de l’énergie, c’est une évidence », affirme Barbara Schwickert, présidente de l’Association Cité de l’énergie, instance qui décerne le label depuis 1991. Ce label constitue le principal outil permettant aux communes de planifier leur politique énergétique de façon systématique et de réduire leur consommation d’énergie sur le long terme. À ce jour, il a été attribué à 373 communes. « La question de savoir si l’on réussira à atteindre les objectifs fixés par l’Agenda 21 en matière de politique énergétique et par là à améliorer la protection du climat dépend essentiellement des communes. Et là, les Cités de l’énergie jouent un rôle de modèle », souligne Barbara Schwickert.

La campagne nationale d’affichage lancée par SuisseEnergie vise à attirer l’attention sur la performance remarquable réalisée par les Cités de l’énergie et à faire encore mieux connaître le label auprès du public. Elle a aussi pour but d’inciter de façon ludique les habitants des Cités de l’énergie à s’identifier aux objectifs de leur commune et à utiliser l’énergie de manière économe. Et elle encourage les autorités, les entreprises et les spécialistes des questions énergétiques à poursuivre leur engagement.

Parallèlement au lancement de la campagne, Cité de l’énergie met en ligne un nouveau site Internet, www.citedelenergie.info, qui permet aux personnes intéressées d’accéder aux principales informations concernant Cité de l’énergie et ses différents programmes complémentaires. Des témoignages donnent en outre un petit aperçu du travail accompli par les Cités de l’énergie : à Lumino (TI), les infrastructures publiques sont alimentées par de l’électricité d’origine solaire produite dans la commune. Köniz (BE) construit tous ses bâtiments administratifs, tous ses jardins d’enfants et toutes ses écoles selon des normes correspondant au moins au standard Minergie. Thayngen (SH) passe aux LED pour l’éclairage de ses rues. Lausanne chauffe 1300 bâtiments au moyen d’un réseau de chaleur à distance alimenté par la combustion de déchets. Andermatt (UR) a instauré les 30 km/h dans tout le centre du village. Il ne s’agit là que de quelques exemples – des milliers d’autres mesures ont été réalisées à ce jour.

Les Cités de l’énergie sont la preuve qu’une action responsable permet de préserver le climat tout en améliorant la qualité de vie : un exemple utile pour les délégations nationales qui se rendront fin novembre à la Conférence de Paris sur le climat (COP 21) !

Bureau de presse
Matthieu Chenal
Communication Cité de l'énergie
078 683 36 10 | media(at)citedelenergie(dot)ch

Pour en savoir plus : www.citedelenergie.info et www.citedelenergie.ch (informations détaillées)

Communiqué de presse «Les Cités de l’énergie pensent globalement et agissent localement» du 26 octobre 2015 (PDF)