10.06.2016

400 communes sont désormais certifiées Cités de l'énergie

Vue aérienne de Rolle depuis le château. Crédit : Commune de Rolle

Lors de sa séance du mois de juin, la Commission du label de l'Association Cité de l'énergie a pu certifier la commune tessinoise de Camorino comme 400e Cité de l'énergie et la commune vaudoise de Rolle comme 401e Cité de l’énergie. En tant que label attestant la qualité, Cité de l'énergie continue à bénéficier d'un important attrait. Plus de la moitié de la population suisse vit désormais dans une Cité de l'énergie.

 

Le label Cité de l'énergie est une distinction pour les communes qui expérimentent et mettent en œuvre une politique énergétique durable. Les Cités de l'énergie encouragent les énergies renouvelables et une mobilité respectueuse de l'environnement. Elles font un emploi efficace de leurs ressources. En 1991 Schaffhouse est devenue la première Cité de l'énergie et en 2012, Regensdorf a été certifiée 300e Cité de l'énergie. A l'occasion de sa séance de juin de cette année, la Commission du label a pu décerner aux communes de Rain LU, comme 399e, de Camorino TI, comme 400e et de Rolle VD, comme 401e, le titre de Cité de l'énergie. Barbara Schwickert, Présidente de l'Association Cité de l'énergie, se flatte de constater que Cité de l'énergie représente, en Suisse, le programme le mieux développé et le plus réussi en matière d'économie d'énergies. Et Barbara Schwickert de manifester ses convictions, en soulignant « combien il est réjouissant de constater l'augmentation du nombre de membres de Cité de l'énergie, malgré les restrictions budgétaires cantonales et communales actuelles. Les communes apprécient le soutien très professionnel et les contrôles de succès que nous leur offrons. La qualité de notre management garantit que les mesures d'économie d'énergie resteront, comme jusqu'ici, judicieuses et durables ».

Planifier à long terme

Rolle s’est aussi engagée dans une politique énergétique ambitieuse. La commune lacustre connue comme la «Perle du Léman» a déterminé sa vision à long terme dès 2013 en se lançant dans la démarche du Concept énergétique des communes vaudoises (CECV). L’objectif était déjà à ce stade de viser la Société à 2000 watts d’ici 2050. Le label Cité de l’énergie obtenu aujourd’hui est la suite logique de cet engagement, qui s’est déjà traduit dans les choix énergétiques liés à la rénovation ou à la construction des bâtiments communaux (chauffage au bois, panneaux solaires, isolation renforcée). Il se manifeste également à travers une volonté claire de la Municipalité de planifier trois nouveaux quartiers (Gare Nord-Schenk, Buttes-Jardins et Sous-Bellefontaine), en fixant avec les développeurs des critères en conformité avec les objectifs énergétiques et climatiques de la commune. « En devenant Cité de l’énergie, Rolle pourra faire en sorte que ces quartiers soient développés comme Sites 2000 watts », espère Françoise Tecon-Hebeisen, municipale de l’Urbanisme.

La barrière des 400 est franchie !

En juin 2016, l'Association Cité de l'énergie a pu certifier, en tout, huit nouvelles communes. En Suisse romande, non seulement Rolle VD mais aussi Corminboeuf FR, Grimisuat VS et Noréaz FR portent désormais le titre de Cité de l'énergie. 29 autres communes ont été confirmées comme Cité de l'énergie. C'est ainsi que la Suisse compte désormais 404 Cités de l'énergie.

L'Association Cité de l'énergie est responsable de la certification. En juin 2016, 650 communes et régions y sont affiliées. Le label Cité de l’énergie est le cœur du programme « SuisseEnergie pour les communes ». Ce programme de l’Office fédéral de l’énergie soutient les communes et les villes dans leurs efforts pour l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

Bureau de presse
Matthieu Chenal
Communication Cité de l'énergie
078 683 36 10 | media(at)citedelenergie(dot)info 

Communiqué de presse « 400 communes sont désormais certifiées Cités de l'énergie » du 10 juin 2016 (PDF)