Force hydraulique

Potentiel eaux potables, eaux usées

Les centrales électriques à eau potable utilisent la différence d'altitude entre les captages de source et le réservoir, pour produire de l'énergie avec des turbines. Elles se révèlent très écologiques, leur exploitation n'entraîne pratiquement aucune atteinte à la nature, ni aucune émission polluante.

Les communes - distribution d'eau potable et traitement des eaux usées - donnent des renseignements sur les sources et les volumes hydrauliques selon une formule d'approximation: le volume hydraulique moyen (litre/seconde) x la hauteur de chute (mètre) x 7 égal le rendement (en watt). L'utilisation devient intéressante à partir d'un rendement de 5 kW, et dans tous les cas, elle s'avère indiquée à partir de 20 kW.

Il arrive fréquemment que l'utilisation soit modifiée lors d'un assainissement. Il vaut la peine d'examiner la question avec précision, lorsqu'il faut procéder à un assainissement de conduites.

Potentiel des eaux de surface

La souveraineté sur les cours d'eaux publics appartient (le plus souvent) aux cantons. Voilà pourquoi il est recommandé de contacter les services cantonaux compétents et au besoin, de consulter les plans directeurs et les plans d'utilisation des eaux.  

On trouve des mentions concernant des utilisations anciennes, telles que moulin, scierie ou industrie. Par ailleurs, les cartes topographiques fédérales relevant les potentiels hydrauliques de petit volume et les aspects concernant la protection de la nature (IFP et prairies d'importance nationale) peuvent être consultées en ligne.

Mesures possibles

Autres informations