Biomasse humide

On admet qu'en Suisse, le potentiel de biomasse s'élève à 3‘600 GWh électriques et 4‘600 GWh thermiques. (Source: Potentiel suisse de l'utilisation énergétique de la biomasse, OFEN 2004).

Cette enquête du potentiel porte exclusivement sur les déchets biologiques (à l'exclusion des cultures énergétiques NawaRo, c.a d. matières premières renouvelables). Par ailleurs, on admet que le biogaz (méthane) est  transformé en énergie dans une centrale à cycle combiné (cogénération).

L'analyse du potentiel est réalisée à l'aide de paramètres simples, par exemple les unités de gros bétail (statistique OFS) ou le volume de déchets verts (commune).

Mesures possibles

  • Si l'analyse débouche sur un potentiel supérieur à 250 MWh , il est recommandé de procéder à des examens supplémentaires.
  • Si une installation au biogaz est planifiée, il convient de rechercher une coopération avec les fournisseurs de substrats, également en dehors de la commune (déchets de la gastronomie, de la production de denrées alimentaires etc.). Par ailleurs, il importe d'associer étroitement les agriculteurs à cette activité.
  • Le site choisi est déterminant: une utilisation de la chaleur résiduelle doit être possible, donc la distance par rapport à des zones bâties ne doit idéalement pas excéder 300 m.
  • Si la commune dispose d'une station d'épuration des eaux (STEP), il faut élucider si, dans le cadre d'une prochaine adaptation des bâtiments, il est possible de réaliser dans la STEP une optimisation énergétique. Vous trouverez des renseignements supplémentaires sous www.bfe.admin.ch/infrastructures

Autres informations