2. Bâtiments de la collectivité et équipements

» Pour tout renseignement, adressez-vous à votre conseiller cité de l’énergie.

2.1 Gestion énergie et eau

2.1.1 Normes pour la construction et la gestion des bâtiments publics

La collectivité a défini des normes de construction ou de rénovation pour ses propres bâtiments et équipements incluant :

  • l'utilisation efficace de l'électricité
  • l'efficacité thermique du bâtiment
  • le % minimum d'énergies renouvelables dans les apports énergétiques
  • environnement et santé dans le bâtiment
  • la durabilité dans la construction y.c. les études, l'exploitation et la maintenance
  • la limitation de la climatisation
  • des appels d'offres pour les bâtiments et installations communaux
  • approvisionnement en matériaux de construction écologiques

Le coût des impacts du changement climatique et les coûts du cycle de vie devraient être pris en considération lors de la définition des normes.

Standart bâtiments Cité de l'énergie

 

2.1.2 Bilan et analyse

La collectivité réalise un bilan énergétique et technique de tous ses bâtiments et équipements publics significatifs, par exemple avec l'affichage des performances énergétiques (Display ou CECB) qui comprend:

  • calcul des chiffres clés concernant les consommations d'énergie (électricité et chaleur), les émissions de CO2/GES et la consommation d'eau
  • analyse détaillée du type d'utilisation de l'électricité (part de la consommation d'électricité pour chauffage central, eau chaude sanitaire, climatisation, cuisson, éclairage, appareils électriques etc.)
  • inventaire du type de matériaux employés et techniques de construction
  • analyse du potentiel d'utilisation d'énergies renouvelables
  • estimation du potentiel d'économie d'énergie
  • la justification de mesures correctives immédiates
  • marche à suivre (procédures) pour un programme de rénovation

2.1.3 Contrôle des consommations, optimisation de l'exploitation

La collectivité a mis en place un système de contrôle régulier des consommations d'énergie (électricité, chaleur) et de la consommation d'eau de ses propres bâtiments et équipements (incluant un outil de comptabilité énergétique par usage pour suivre les consommations dans le temps, par exemple avec des compteurs intelligents/smarts meters).

2.1.4 Programme de rénovation

A partir du bilan, la collectivité élabore et adopte un programme de rénovation sur le moyen et le long terme pour tous les bâtiments et équipements, en précisant le potentiel d'économie d'énergie (voir 2.1.1).

Le programme de rénovation prend en compte :

  • type de mesures
  • coûts et économies prévus
  • date de réalisation
  • les responsables de la réalisation
  • financement, y compris l'étude de dispositifs innovants comme le contracting
  • normes de construction et d'entretien
  • effets prévisibles des effets des changements climatiques

2.1.5 Constructions ou rénovations exemplaires

La collectivité a mis en oeuvre des standards énergétiques exemplaires (haute efficacité énergétique, faibles émissions de CO2) pour la construction de nouveaux bâtiments ou la rénovation d'un ou de plusieurs de ses bâtiments. La mise en
oeuvre s'oriente vers les objectifs stratégiques et la réduction de consommation prévue.

2.2 Valeurs-cibles pour l'énergie, l'efficacité et lïmpact sur le climat

2.2.1 Energies renouvelables pour la chaleur et le froid

La collectivité augmente et évalue la part d'énergie d'origine renouvelable des consommations pour le chauffage et la climatisation de ses bâtiments et équipements : solaire, biomasse, géothermie, chaleur ambiante, etc. sans prendre en compte la récupération de chaleur (voir domaine 3)
(en % de la demande totale de chauffage et de climatisation de ses bâtiments et équipements)

2.2.2 Energies renouvelables pour l'électricité

La collectivité augmente et évalue la part d'électricité d'origine renouvelable dans les consommations de ses bâtiments et équipements : éolien, biomasse, photovoltaïque, hydraulique, biogaz, électrivité verte certifiée, etc. (en % de la demande totale d'électricité de ses bâtiments et équipements).

2.2.3 Efficacité énergétique pour la chaleur

La collectivité augmente l'efficacité énergétique pour le chauffage, l'eau chaude et la climatisation de ses bâtiments et équipements et l'évalue au moyen d'indices énergétiques pour les différentes catégories de bâtiments.

2.2.4 Effacité énergétique pour l'électricité

La collectivité augmente l'efficacité énergétique pour les usages de l'électricité dans ses bâtiments et équipements et l'évalue au moyen d'indices énergétiques pour les différentes catégories de bâtiments.

2.2.5 Émissions de CO2 et de GES

La collectivité réduit ses émissions de CO2 et de GES générées par le fonctionnement de ses bâtiments.

La collectivité évalue son avancement par rapport à ses objectifs de réduction d'émissions de CO2 et de GES en utilisant des facteurs d'émission (à partir de l'énergie primaire) pour les différentes catégories de bâtiments.

2.3 Mesures Spéciales

2.3.1 Eclairage public

La collectivité augmente l'efficacité énergétique de son éclairage public et l'évalue sur la base d'indices performances énergétiques (comme les indices de consommation d'électricité, le nombre de points lumineux, la longueur des rues
éclairées, l'électricité utilisée pour l'éclairage des espaces publics et la mise en valeur des bâtiments, les feux de circulation et les panneaux de signalisation, etc.).

Elle examine l'utilisation de technologies économes en énergie (comme p.ex. LED).

2.3.2 Gestion rationelle de l'eau

La collectivité augmente l'efficacité de la consommation en eau des bâtiments publics et équipements.

Elle l'évalue grâce à des indicateurs par habitant·e et par la consommation d'eau annuelle pour les différentes catégories
de bâtiments.

La mise en oeuvre de la politique de gestion rationnelle de l'eau (besoins et l'utilisation) inclut l'utilisation économe de l'eau pour l'arrosage des espaces verts tenant compte de la biodiversité par exemple en limitant les apports chimiques.